Kart-maX : règlement sportif

Sportivité, respect et convivialité

Etat d’Esprit : un max de kart pour un max de plaisir !

L’objectif de Kart-maX est de réunir des passionnés de sport automobile à travers la pratique du karting.
Nous organisons des Grand-Prix mensuellement sur différentes pistes du grand Sud-Est de la France, et nous sommes à la recherche de sensations fortes, mais surtout de partage de moments conviviaux, même si notre activité est une compétition. La pratique des sports mécaniques est généralement perçue comme assez coûteuse. C’est pourquoi nous avons pour autre objectif de rendre accessible, aussi largement que possible, la pratique du kart sous forme de Grand-Prix et de championnats.

Notre activité pourrait se résumer ainsi :

  • compétition
  • convivialité
  • sit and play (assieds toi et profite !!)

Les principales qualités que nous demandons à nos pilotes, sont :

  • la sportivité,
  • l’entraide,
  • le fair play,
  • l’engagement (implication dans le fonctionnement de l’association).

Participation

L’association s’engage à proposer un tarif maximum unique de 60 € par Grand-Prix, pour 4 manches : Qualifications et 3 courses.

Ces tarifs sont, pour chaque GP, négociés au mieux auprès des gérants de circuit afin de faciliter l’accès à la pratique du karting pour le plus grand nombre. Il est possible, qu’au cours d’une négociation, nous obtenons un tarif inférieur à ce tarif maximum. Dans ce cas, le prix de 60 € sera maintenu et le surplus placé dans la trésorerie. Ceci permettra de participer à d’autres GP sur des circuits qui demandent plus de 60 € pour leur prestation, ou bien de donner accès aux membres à des participations pour des GP sur des karting plus puissants, toujours au tarif de 60 €.

En effet, lorsque la trésorerie le permet, nous organisons un Grand-Prix Bonus, en fin de saison, sur des karts ou des circuits offrant des prestations beaucoup plus onéreuses que celles accessibles avec le tarif de 60 €. Dans ce cas, le prix du GP est maintenu à 60 € pour tout pilote ayant participé à tout le championnat. Pour les autres pilotes, le tarif du GP est fonction du nombre de participations durant la saison en cours (minimum une participation obligatoire). La différence entre le prix de revient du GP, et la participation de 60 € par pilote est subventionnée par l’association selon les principes suivants :

  • le GP Bonus est systématiquement le dernier GP de la saison,
  • le tarif de 60 € est accessible à tout pilote ayant fait les 9 autres GP de la saison,
  • pour les pilotes n’ayant pas fait la totalité des GP de la saison, un tarif réduit sera appliqué fonction du nombre de GP participés (voir formule de calcul plus bas),
  • les participants qui ont couru en tant qu’invités peuvent profiter de cette déduction s’ils sont membres au moment de ce GP,
  • pour pouvoir financer ce GP, l’association doit pouvoir compter sur des membres fidèles, et s’arrange durant la saison pour organiser des GP sur des circuits qui permettent de mettre de coté un peu de trésorerie. D’autres fonds, tels que la vente de goodies ou l’organisation de manifestations spéciales peuvent éventuellement venir compléter.
  • {Participation au GP Bonus} = {Prix de départ} – ({Part déductible} x {nombre de GP participé}).

La cotisation annuelle est fixée en assemblée générale en fin de saison, en tenant compte du fonctionnement des saisons précédentes. Pour la saison 2017-2018, elle s’élève à 30 €.

Pour ne pas léser les pilotes ayant cotisé (membres), les pilotes qui voudront participer à un GP, sans souscrire à la cotisation (invités), devront régler 70 € au lieu de 60 € ou s’acquitter d’un supplément (10 €) si le tarif réel du GP est supérieur à 60 €.

Les inscriptions pour les Grand-Prix sont ouvertes entre le 22ème et le 3ème jour avant la date prévue par le calendrier. Pour faciliter la gestion et l’organisation des Grand-Prix, nous demandons à nos membres de préciser leur participation ou leur forfait au plus tard 7 jours avant la date de la course.

Pour participer, le pilote doit être majeur (18 ans minimum) et doit avoir pris connaissance et accepté le présent règlement. Les mineurs peuvent participer aux GP sous réserve d’être accompagnés d’un parent qui signera une décharge et de l’accord du circuit.

Kart-maX peut refuser la participation de tout demandeur qui ne remplirait pas les conditions requises, qui poursuivrait un objet contraire à ceux de Kart-maX, qui aurait refusé d’appliquer des décisions ou règlement ou qui, par ses propos, ses actes ou ses écrits, aurait porté un préjudice moral ou matériel à Kart-maX, à ses membres ou à ses dirigeants.

Championnat

Un championnat est organisé en 10 GP. Chaque championnat représente une saison et détermine à son issue un classement des pilotes membres pour une saison donnée.

Les GP se déroulent préférentiellement sur des circuits différents (au cours d’une même saison), et seront choisis en fonction de l’adéquation entre la formule Kart-maX (organisation, tarifs) et les gérants du circuit (accueil, qualité du matériel).

Pour figurer au classement du championnat, le pilote doit être membre de l’association. La comptabilisation des points pour le classement général du championnat compte à partir de l’adhésion du pilote et n’est pas rétroactive. Toutefois, un pilote peut participer en tant qu’invité à un GP, et décider avant la fin de ce GP de devenir membre pour profiter de tous les avantages offerts aux membres, et apparaître ainsi dans le classement général.

Bonus Poids : pour chaque saison, chaque pilote se voit attribuer un nombre de points par chaque GP participé en fonction de la catégorie de poids à laquelle il appartient. Ces points viennent se rajouter aux points du classement général de la saison. Ce bonus poids a pour objectif de compenser les handicaps de poids que peuvent ressentir certains pilotes vis à vis de pilotes plus légers. La pesée des pilotes se fait pilote entièrement équipé, une fois par saison au moment de l’adhésion.

Parce qu’il a été reconnu que le poids devient un avantage en conditions de roulage très glissantes et pour plus d’équité, si le GP est déclaré comme se déroulant en condition pluie (piste détrempée et non séchante),  aucun bonus poids ne sera attribué.

Points bonus par catégorie de poids en conditions “temps sec” :

  • pilote de 70 kg et moins = 0 pts de bonus par GP participé,

  • pilote de 71 à 80 kg = 1 pt de bonus par GP participé,

  • pilote de 81 à 90 kg = 3 pts de bonus par GP participé,
  • pilote de 91 à 100 kg = 6 pts de bonus par GP participé,

  • pilote de 101 kg et plus = 9 pts de bonus par GP participé.

Grand-Prix

Chaque GP est constitué d’une manche de qualification, suivie de 3 autres manches qui sont des courses.
Le nombre de tours effectués durant les manches est fonction du circuit et de la négociation faite avec les gérants du circuit. En règle générale, la négociation correspond à plus ou moins 10 minutes de roulage par session, soit environ 10 tours (variables selon les circuits).
Chaque manche rapporte des points. Le classement du GP est déterminé par le cumul de tous les points attribués (se référer au paragraphe “Classement du GP” pour plus de détails).

Qualification

Cette manche de reconnaissance est effectué par tous les pilotes. L’objectif est de découvrir le tracé et de réaliser le meilleur chronométrage.
Le classement des pilotes se fait en fonction de leur meilleur chrono.
Le pilote ayant effectué le meilleur temps de la manche gagne 2 pts de bonus

Course 1

La grille de départ de la 1ère manche est fonction du classement de la manche de qualification.
L’attribution des points se fait par le classement des pilotes en fonction de leur position d’arrivée.
Le pilote ayant effectué le meilleur temps de la manche gagne 2 pts de bonus.

Course 2

La grille de départ est fonction de l’arrivée inversée de la manche précédente (avec l’acceptation des circuits).
L’attribution des points se fait par le classement des pilotes en fonction de leur position d’arrivée.
Le pilote ayant effectué le meilleur temps de la manche gagne 2 pts de bonus

Course 3

La grille de départ est fonction des positions cumulées lors des manches 1 et 2. En cas d’ex-aequo, un cumul des positions est effectué pour chaque pilote, celui qui obtient le score le plus faible est placé en tête.
L’attribution des points de la manche se fait par le classement des pilotes en fonction de leur position d’arrivée.
Le pilote ayant effectué le meilleur temps de la manche gagne 2 pts de bonus.

Cas particulier avec plusieurs groupes de pilotes

Dans le cas où le nombre de karts ne serait pas suffisant pour faire participer simultanément tous les isncrits, les participants seront séparés en 2 ou 3 groupes selon les modalités suivantes.
Les pilotes sont séparés en autant de divisions que nécessaire en fonction du nombre de participants et du nombre de karts disponibles.
Il existe un niveau hiérarchique entre chaque division (c’est mieux d’être en D1 qu’en D2, et c’est mieux d’être en D2 qu’en D3).

Déroulement du GP :
–  qualifications : les groupes sont constituées par tirage au sort,
– manche 1 :  les divisions sont constituées en fonction du classement par meilleurs temps des qualifications (les plus rapides en D1, les autres en D2…).
– courses 2 et 3 : les divisions sont constituées en fonction des positions d’arrivée de la manche précédente ; les trois derniers pilotes d’une division sont rétrogradés dans la division en dessous. Les trois premiers pilotes d’une division sont upgradés vers la division au dessus. Si le nombre de pilotes divisé par le nombre de groupe est strictement inférieur à 9, le nombre de pilotes transférés est de 2.

Les mises en grille de départ respectent le classement (meilleurs temps pour course 1, positions pour courses 2 et 3), il n’y a plus de grille inversée avec ce mode de fonctionnement.
En cas de nombre de pilotes indivisible, les plus grand nombres de pilotes sont attribués aux divisions les plus hautes, de manière à utiliser le maximum de karts en D1 et à répartir au mieux possible de nombre de participants pour les divisions suivantes (ex si 12 karts pour 32 pilotes -> D1 : 11 pilotes, D2 : 11 pilotes, D3 : 10 pilotes)

Les points sont attribués de façon classique ; pour chaque manche, des points sont distribués du 1er au 20ème. Le classement est constitué en mettant bout à bout le classement de la D1, suivi de la D2 (s’il y a moins de 15 pilotes en D1, les points suivants sont distribués en D2).
Les points bonus sont maintenus et sont attribués pour chaque manche de chaque division.

Exemple pour 2 divisions :
– aux qualifs, deux groupes sont formés par tirage au sort . A la fin des qualif, tous les pilotes (Groupe 1 et 2) sont classés par ordre de leur meilleurs temps.
– course 1 : la D1 est constituée de la première moitié des pilotes parmi les plus rapides des qualif, la D2 la 2e partie.
– course 2 : en fonction des résultats de la course 1, les 3 derniers pilotes de la D1 passent en D2, les 3 premiers pilotes de la D2 passent en D1 ; les autres pilotes ne changent pas de division.
– course 3 : en fonction des résultats de la course 2, les 3 derniers pilotes de la D1 passent en D2, les 3 premiers pilotes de la D2 passent en D1 ; les autres pilotes ne changent pas de division.

Classement du GP

Chaque manche rapporte 2 pts de bonus au pilote qui a effectué le meilleur temps (manches qualif, 2, 3, 4).
Chaque course rapporte (manche 2, 3, 4) :

  • 1er          25 pts
  • 2ème      22 pts
  • 3ème      20 pts
  • 4ème     18 pts
  • 5ème     16 pts
  • 6ème     15 pts
  • 7ème     14 pts
  • 8ème     13 pts
  • 9ème     12 pts
  • 10ème   11 pts
  • 11ème   10 pts
  • 12ème   9 pts
  • 13ème   8 pts
  • 14ème   7 pts
  • 15ème   6 pts
  • 16ème   5 pts
  • 17ème   4 pts
  • 18ème   3 pts
  • 19ème   2 pts
  • 20ème   1 pt

Le classement du GP est déterminé par le cumul des points obtenus par chaque pilote participant (membres et invités), au cours des qualif, des 3 courses, et des points bonus chronos. En cas d’ex-æquo, un cumul des positions obtenues en manche 2, 3, 4 est effectué, le pilote obtenant le score le plus faible est placé en tête.

Ici, vous pouvez créer le contenu qui sera utilisé dans le module.

Règles de pilotage

Les membres sont de tous niveaux ; certains sont très expérimentés, d’autres sont débutants. Pour préserver un bon état d’esprit, des règles de pilotage sont mises en place et nous veillerons à ce qu’elles soient respectées. En effet, nous croyons que cela est nécessaire pour que les débutants puissent suivre leur courbe de progression sans craindre de gêner ou de se faire blesser. Et nous croyons aussi qu’il ne devrait pas être difficile pour les pilotes expérimentés de respecter ces règles, qui ne nuisent pas au pilotage, ni à la performance, bien au contraire.

  • Pas de bousculades, le karting n’est pas du stock car.

  • Pas de zigzag, ni d’obstruction pour empêcher de se faire doubler. En karting, un seul changement de voie est autorisé.

  • Une fois vos concurrents à mi-hauteur de votre kart, vous ne pouvez plus les ignorer, vous devez en tenir compte dans vos trajectoires.

  • Pour ralentir, utilisez la pédale de frein, et non le karting qui vous précède…

  • Ne pas s’appuyer sur un concurrent pour passer un virage.

  • En cas de perte de contrôle de votre kart ou de sortie de piste, il est impératif de retourner sur la piste seulement si les conditions le permettent et en cédant le passage aux pilotes qui arrivent à votre niveau.

En clair, pilotez en respectant le matériel et les autres pilotes ; vous ne progresserez que plus vite et gagnerez le respect de chacun.

Enfin, nous savons que l’erreur est humaine, chacun peut se retrouver fautif à un moment ou un autre. Dans ce cas, le mieux est de vous expliquer et de vous excuser auprès des personnes concernées. Si le litige ne peut être résolu dans la convivialité, alors les médiateurs référents interviendront et décideront s’il y a lieu de mettre des sanctions ou pas.

Toutefois, toute implication d’un pilote dans un incident ayant eu ou pu avoir des conséquences pour la sécurité des autres pilotes peut conduire à une sanction immédiate telle que le déclassement au dernier rang du groupe et de la manche. Le non respect de ces règles de pilotage est caractérisée de “défaut de règlement majeur”.

Par ailleurs, les pilotes membres et invités sont responsables des dégâts qu’ils pourraient causer sur le matériel du circuit. La participation à certains GP, notamment les GP Bonus, peut éventuellement être soumise au règlement d’une caution qui sera prise en charge par les pilotes.

Sanctions

A chaque GP, des médiateurs référents ont pour rôle de servir d’arbitres en cas de litige. Ils ont la responsabilité d’assigner des sanctions en cas de mauvais comportement de pilotes sur ou en dehors de la piste.

  • niveau 1 : un défaut de règlement mineur est constaté sur ou en dehors de la piste, sans faire l’objet d’une récidive dans la saison en cours
    > sanction : avertissement

  • niveau 2 : défaut de règlement mineur avec récidive, ou défaut de règlement majeur sans récidive
    > sanction : déclassement au dernier rang du groupe de la manche (la rétrogradation en division inférieure devient applicable)

  • niveau 3 : défaut de règlement majeur avec récidive
    > sanction : disqualification du GP

  • niveau 4 : défaut caractérisé à répétition et reconnu unanimement
    > sanction : exclusion de l’association et du GP, sans délai et sans remboursement

Le bureau se réserve le droit, en référence à l’article 6 des  statuts et au présent règlement, de refuser la participation ou l’adhésion d’un pilote s’il est avéré que son état d’esprit ne correspond pas aux valeurs de Kart-maX.